Le magazine de l'agriculture et des nouvelles technologies
écornage veaux

Comment écorner les veaux et pourquoi?

L’écornage des veaux est une pratique indispensable pour assurer la sécurité de l’éleveur et pour assurer le bien-être de l’animal lui-même et celui des animaux qui l’entoure. Nombreuses sont les raisons pour lesquelles il faut écorner un veau, notamment pour d’ordre règlementaire, pour mieux gérer le troupeau, etc. Avec de nombreuses améliorations, l’opération d’écornage devient facile et fiable.

Les raisons pour lesquelles il faut écorner les veaux

Voici les principales raisons pour lesquelles il est indispensable de procéder à l’écornage veau :

  • Pour limiter les risques de blessures qu’ils occasionnent aux autres animaux qui l’entourent.
  • Pour éviter que l’éleveur soit exposé à des risques d’être encorné
  • Pour réduire les risques de décès, des maladies et des pertes de croissance des veaux. Ces risques s’augmentent lorsque vous décidez d’écorner vos veaux à un âge plus avancé.
  • Pour faciliter l’utilisation des infrastructures notamment les installations de contention.

Les techniques à adopter pour écorner les veaux

L’écornage doit être exécuté avant que le veau atteigne ses 2 mois d’âge. Cela permet ainsi de faciliter l’opération et pour que l’animal ne sente pas de douleur intense. L’écornage demande l’intervention d’une personne compétente car cette opération représente des risques pour l’animal. Il existe deux types de techniques d’écornage à adopter pour faciliter l’opération.

  • L’écornage veau chimique :

cette technique permet d’enlever la corne. Il suffit de déposer une pâte de tissus produisant la corne. Afin de manier cette pâte, il est nécessaire de porter un gant. Le contact avec les yeux est à éviter. Pour procéder à l’écornage, il suffit de mettre la pâte sur les cornillons en collant un morceau de ruban à conduits pour éviter toutes brûlures causées à l’animal. Cette technique ne requiert pas l’utilisation d’une anesthésie. Pourtant, il est indispensable d’administrer un analgésique. L’écornage chimique doit être accompli avec beaucoup d’attention et effectuer minutieusement. Pendant l’opération, le veau ne ressente aucune douleur. Toutefois, après le procédé, il manifeste quelques changements de comportements. Les substances utilisées dans cette technique peuvent également causer des sérieuses lésions à l’animal. A cause des contacts physiques avec lui, les autres animaux peuvent aussi être contaminés.

  • L’écornage veau thermique :

cette technique est à privilégier. En effet, l’écornage thermique est moins douloureux comparé à l’écornage chimique. De plus, ce procédé est facile à réaliser. Par le biais de l’utilisation d’un embout spécial qui correspond au diamètre du cornillon. Cette opération se fait très vite et permet ainsi à l’animal d’être moins stressé. En effet, il suffit de découper la peau et cautériser les artérioles qui se trouvent juste en dessous pour éviter que les cornes poussent.

Remarque :

Pour le bien-être de l’animal, l’utilisation d’une anesthésie locale est recommandée pour les veaux au-delà de 4 semaines d’âge. En dessus de cet âge, il faut faire une combinaison entre une anesthésie locale et un tranquillisant. Il faut également opter pour un soin anti-inflammatoire pour limiter les inflammations locales.
Il ne faut pas oublier que l’écornage des veaux ayant plus de 6 semaines d’âge peut des fois lui causer des traumatismes. Dans ce cas, il serait préférable d’atteindre qu’il atteigne l’âge adulte, c’est-à-dire, plus de 24 mois pour procéder à l’écornage. Ce qui implique qu’il faut attendre que la corne pousse réellement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *