Comment se cultivent les vanilles de Madagascar ?

Comment se cultivent les vanilles de Madagascar ?

Les vanilles de Madagascar sont grandement réputées à travers le monde, et ce, pour différentes raisons. Cependant, si vous voulez découvrir le secret qui se cache derrière le génie de la vanille. Il vous est nécessaire de comprendre comment elles sont cultivées, avant de se faire traiter pour la vente.

La renommée de la vanille de Madagascar

Lorsqu’il est question de se procurer de la vanille à travers l’Europe. Il est indéniable que la vanille de Madagascar soit le premier choix de ces citoyens. Et ce n’est pas seulement une question d’odeur, mais aussi pour son goût et ses différentes vertus. Car, en effet, la vanille Madagascar présente de nombreux avantages à ses consommateurs. Autant sur le plan psychologique que physique.

Il est à noter que cette vanille contient une bonne dose de magnésium, de minéraux essentiels et de potassium. Toutefois, c’est aussi un excellent adoucisseur pour vos smoothies et yaourts nature, ainsi que vos plats. Et ce, en dehors de ses facultés aphrodisiaques, digestives, sucrantes, stimulantes et relaxantes. Ou ses facultés antioxydantes, antidépresseurs et antiseptiques. De quoi permettre à chacun de se lever du bon pied chaque matin.

La culture de la vanille de Madagascar

Effectivement, pour arriver aux délicieuses gousses que vous dégustez ou utilisez, la vanille est passée par différentes étapes. Ce qui commence dès sa culture, car, déjà, elle nécessite un environnement propice pour se développer correctement. Et pour cela, il est nécessaire d’avoir un climat tropical et de se situer en zone équatoriale. Pour profiter de l’humidité et de la température élevée.

Pour être plus explicite, la vanille de Madagascar pousse principalement dans la côte nord-est de l’île. Car son sol est très riche en matière organique, et sa température environne généralement les 25 °C. Toutefois, pour permettre à la liane de se développer rapidement, il est nécessaire de rajouter de l’humus fréquemment. Mais il est aussi important de réaliser des boutures de près de 1,50 mètre.

Cela permet aux racines de capter l’humidité sur son tuteur, en plus de puiser ses nutriments dans le sol. Néanmoins, pour que les vanilliers ne fanent pas sous l’intensité du soleil, il est nécessaire de planter des plantes d’ombrages. Ces dernières serviront de protection pour les vanilliers, en plus de vous faire profiter de leurs vertus respectives.

Les différentes étapes de la culture de vanille

Il faut savoir que la culture de vanille nécessite de la patience. Étant donné que les premières fleurs ne se présentent que trois ans après la plantation des graines. Cependant, ce travail n’est pas du tout reposant, lorsqu’il est temps de féconder les fleurs de vanille. Sachant que c’est un travail qui devrait se faire à la main. Un travail qui nécessite de la minutie, et du temps pour réaliser le même travail avec le reste du champ.

Une fois la fécondation réussie, il faudra attendre 2 mois, avant que les gousses n’atteignent leurs tailles adultes. Néanmoins, il faudra encore patienter 7 mois de plus pour qu’elles arrivent à la majorité. Une fois la majorité atteinte, la gousse de vanille peut désormais se cueillir et se faire affiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.